fbpx

INTRODUCTION A LA BIOMÉCANIQUE, concepts et vocabulaire de base

Introduction

Dans «biomécanique », il y a « bio » et « mécanique »…La mécanique du vivant !
Cette branche de la physique s’intéresse au mouvement , à équilibre et aux déformations des structures d’un corps vivant. C’est un vaste domaine car il concerne tous les tissus (muscles, tendons, ligaments, os) mais aussi les organes et les fluides, ainsi que le cerveau. Mais nous, nous allons nous intéresser davantage aux tissus et à la locomotion .

Un humain et un cheval produisent des actions mécaniques , mais ils en subissent aussi. Ce sont les interactions entre les forces produites par un corps, et les forces exercées sur un corps que nous allons étudier ici.

Pourquoi s’intéresser à la biomécanique

La biomécanique nous permet de comprendre l’ inné locomoteur des chevaux, c’est à dire l’ensemble
des gestes, postures et mouvements prévus par les gènes du cheval.
Lorsque nous exerçons un cheval, à pied comme monté, nous devons chercher à conserver l’inné locomoteur du cheval. L équitation a tendance à venir modifier les angles articulaires et les jeux de tensions normaux des tissus. Dès le débourrage, il est courant que les chevaux commencent déjà à se désorganiser .
Rapidement, le cheval développe deux schémas différents, un lorsqu’il est libre, et un autre lorsqu’il est contrôlé par l’humain. Ce n’est pas souhaitable , d’autant plus que le schéma équestre va influencer négativement le schéma naturel.

Il suffit de peu pour affecter la posture, la gestuelle et la locomotion des chevaux. La préparation physique est donc indispensable, tout comme la préparation mentale .
Le calme et le tonus sont deux piliers du mouvement, et leur maintien doit rester des priorités en
l équitation. Ils nécessitent santé, confiance et motivation.pure, et les outils d’, et les outils d’observation observation de la locomotion.de la locomotion.

Votre cours complet (PDF) : Biomecanique 1 – cours

Contenu de la Leçon